synthèse actualité 12 mars – 30 avril 2020

5 synthèse actualités 12 mars au 30 avril 2020

ACTUALITES PALESTINE AU 30 AVRIL  2020

I – INFORMATIONS  AFPS 04 transmises aux adhérent.es

            1 – Suivi du financement de nos projets de coopération :

1-1 – Replantation d’oliviers

1-2 – Réhabilitation de maisons de Bédouins dans la vallée du Jourdain

1-3 – Financement de la Maison chaleureuse à Jenine

1-4 – Financement de SOS Palestine dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus

Par ailleurs, un appel à dons est à nouveau lancé auprès de nos adhérents et sympathisant.es. Ces dons personnels peuvent être versés directement au National ou par l’intermédiaire de l’AFPS 04 en précisant  « SOS Palestine ». Par ailleurs, Daniel doit verser prochainement, par l’intermédiaire de l’AFPS 04, un autre montant à la suite de la publication de son roman « Comme un oiseau sur la mer… ».

4- Rencontres reportées

Le dernier conseil d’administration de notre groupe s’est tenu le 12 mars, juste avant le confinement. De nombreuses rencontres avaient été programmées en mars et avril. Toutes ont été annulées mais se feront après le dé-confinement en respectant les nouvelles règles de rassemblement qui seront indiquées par le gouvernement.

5 – Site internet et page Facebook de l’AFPS04

5-1 – Site internet :  http://afps04.online/

5-2 – Page Facebook : https://www.facebook.com/AFPS-04-299632356907042/

 REVUE DE PRESSE

Vous pouvez consulter

            Le site national AFPS –  http://www.france-palestine.org/

Le site Palestine 13 http://www.assopalestine13.org/Revues-de-Presse-depuis-Septembre-2019.html

Le site de la Plateforme Palestinehttps://plateforme-palestine.org/

II – ACTUALITES PALESTINE AU 20 AVRIL  2020

I – PRISONNIERS

1-1 –  Coronavirus. La peur et la panique ont dominé ces dernières semaines en Cisjordanie occupée, alors que le nombre de cas de coronavirus continue d’augmenter. « Il est bien connu que les prisons israéliennes sont vieilles, sales, surpeuplées et manquent de fournitures d’hygiène de base », affirme à Middle East Eye Mohammed Abed Rabo (48 ans), ancien prisonnier et militant palestinien.  « Dans la meilleure prison, vous avez entre six et dix prisonniers dans une pièce, mais dans de nombreux cas, ils sont plus que cela », explique-t-il, ajoutant que jusqu’à 120 prisonniers se côtoient à la fois pendant les repas et les activités de plein air. Les Palestiniens craignent que le gouvernement israélien et les autorités pénitentiaires ne prennent pas les mesures appropriées pour prévenir la propagation du virus et traiter ceux qui pourraient tomber malades.

1-2 – Samah Jaradat, étudiante de Birzeit, emprisonnée et torturée en Israël. Samah a été enlevée de chez elle trois jours après avoir obtenu son diplôme en sociologie à l’université de Birzeit. Ce qui s’est passé a détruit ses rêves et ses ambitions, dont son désir de devenir un jour elle-même professeur à l’Université de Birzeit. L’arrestation a eu lieu le 7 septembre 2019, jour où elle a été emmenée de force du domicile de sa famille à Al-Bireh par les forces israéliennes d’occupation. Dans le tristement célèbre centre de détention de Moskobiyyeh, Samah a été soumise à 22 jours d’un dur interrogatoire. Il lui a été interdit de voir son avocat pendant toute cette période, se souvient le père de Samah. Lors de son interrogatoire, dit-il, « ma fille a été soumise à toutes sortes de méthodes de torture systématiques et arbitraires. De plus, les responsables de la prison l’ont également fouillée à nu et l’ont maintenue en isolement où elle a été soumise à plusieurs reprises à diverses formes de torture psychologique, y compris la privation de sommeil ».

1-3 – 17 avril – Journée internationale des prisonniers palestiniens :

A lire le communiqué de presse pour la journée internationale des prisonniers : https://www.france-palestine.org/Liberte-pour-les-prisonniers-politiques-palestiniens

Depuis ce communiqué on peut accéder à un certain nombre de lien sur notre site :

II – GAZA

2-1 – Deux premiers cas de nouveau coronavirus ont été recensés dans la bande de Gaza le 21 mars. Les deux personnes, des Palestiniens de retour du Pakistan, n’ont pas quitté le centre de quarantaine situé près de la frontière avec l’Egypte et ne se sont pas mélangés avec la population de l’enclave, a précisé le ministère dans un communiqué.

2-2 – Dès la propagation de l’épidémie du Covid-19 dans le monde, des experts ont souligné les risques pour la bande de Gaza en raison de sa très forte densité de population, du taux de pauvreté élevé et des infrastructures sanitaires défaillantes.

III – COLONISATION

            3-1 –  Suite au plan Trump,  le Likoud a présenté, le 18 mars, deux projets de loi pour annexer la vallée du Jourdain et pour la condamnation à mort des Palestiniens qui auraient tué des Israéliens.

IV – BOYCOTT

            4-1 –  Les actions BDS continuent avec de nouvelles affiches, un nouveau logo et des autocollants à distribuer.

4-2 – Tour de France cycliste. Une équipe israélienne « Israël Start-Up Nation » dont le but, selon Sylvan Adams, le  milliardaire canado-israélien à l’origine de l’initiative  sera d’être l’ambassadrice de l’Etat hébreu. Selon l’entretien donné au journal Libération,  Adams veut: « présenter l’Etat hébreu comme une démocratie vivante et robuste » et il ajoute « un pays sûr, normal, ouvert et tolérant » « pas toujours traité de façon équilibré dans les médias ». Après report de dates, le Tour fera étape à Sisteron le 1er septembre et sera à Gap le 2 septembre. L’AFPS souhaite organiser des manifestations autour des arrivées ou départs ou sur le parcours pour montrer qu’Israël n’est pas une démocratie vivante et robuste mais le pays de l’apartheid.  Chaque groupe local doit émettre des idées le plus tôt possible pour faire apparaître la vérité par des actions originales, variées et adaptées à l’événement, susceptibles d’interpeller largement la population. L’AFPS 04 demande à ses adhérents de transmettre au CA les idées d’initiatives afin de les coordonner avec les actions nationales.

V – ISRAËL

   5- 1 – A la mi-mars, le président d’Israël confie la formation du nouveau gouvernement à Benny Gantz à la suite de l’élection nationale peu concluante en début de mois.  Mais Benny Gantz a reçu le soutien d’une majorité de députés (61 sur 120 après un accord avec la liste unie arabe).

  5- 2 – Le procès de Netanyahou pour corruption qui devait commencer le 17 mars est reporté au 22 mai 2020.

  5- 3 – Le 26 mars, Gantz  est élu président de la Knesset avec l’aide du Likoud. Cette élection ouvre la voie au maintien de Netanyahou à la tête de l’Etat dans le cadre d’un partage du pouvoir. Gantz qui devait former le nouveau gouvernement justifie ce retournement de veste par la nécessité de doter le pays d’un gouvernement stable « d’union et d’urgence » face à la crise du coronavirus.

   5- 4 – Après l’échec des négociations en vue de la formation d’un gouvernement d’union dans le temps imparti, le président israélien Reuven Rivlin a chargé jeudi 16 avril le Parlement israélien de trouver un nouveau candidat pour former le prochain gouvernement. La saga continue….

            5-5 – Nouveau rebondissement le 20 avril  avec un accord de gouvernement entre les deux rivaux d’hier, Benyamin Netanyahou et Benny Gantz, sous prétexte d’union nationale contre le Covid-19. Cet accord prévoit que les seules lois qui seront votées dans les six premiers mois de ce gouvernement ne concerneront que la lutte contre le Covid-19… à une seule exception près : l’annexion par Israël de la Vallée du Jourdain et du territoire des colonies israéliennes en Palestine occupée, qui pourra être présentée à la Knesset (le parlement israélien) à partir du 1er juillet.

VI – INTERNATIONAL

            6-1 – Affaire du Marvi Marmara de 2010. Enquête pour crimes de guerre et hypocrisie de la CPI ?

Le bateau battant pavillon comorien avait été arraisonné par l’armée israélienne le 31 mai 2010 alors qu’il se dirigeait vers la bande de Gaza. Bilan : 9 morts et 50 blessés parmi les passagers. Une plainte avait été déposée par les Comores auprès de la CPI. Refus de la procureure de la CPI  à 2 reprises (2014 et 2017) d’ouvrir une enquête. Appel et demande de reconsidération en 2018 par la Chambre 1 avec fixation d’une date butoir au 2 décembre 2019 pour obtenir une réponse argumentée de la procureure. La procureure Fatou Bensouda a finalement accepté d’ouvrir une enquête mais l’a soumise à la chambre préliminaire de la CPI en lui demandant de « se prononcer quant à la portée de la compétence territoriale de la Cour pénale internationale dans la situation en Palestine ». La chambre préliminaire a  refusé d’étudier la requête car elle contenait 112 pages au lieu des 110 autorisées !!! Mais les juges demandent que la procureure soumette à nouveau sa requête pour la compétence judiciaire, repoussant à beaucoup plus tard le lancement de toute enquête pour crimes de guerre.

6-2 – Microsoft vend sa participation à une entreprise de reconnaissance faciale israélienne. NBC News a rapporté en octobre 2019 que la technologie d’AnyVision a alimenté un projet de surveillance militaire classifié pour surveiller les Palestiniens en Cisjordanie. Les militants des droits humains ont argué que le travail d’AnyVision surveillant les Palestiniens de Cisjordanie était incompatible avec ses déclarations publiques sur les standards éthiques pour la technologie de reconnaissance faciale.