synthèse actualité 12 déc 2019 – 12 mars 2020

4 synthèse actualité 12 dec 19 au 12 mars 2020

RAPPEL des ACTUALITES en PALESTINE

 Du 12 DECEMBRE 2019 au 12 MARS 2020

      I COLONISATION-REPRESSION

– 1/1 En 2019, Israël a tué presque 3 Palestiniens par semaine (Agence Media Palestine)

 – 1/2  Les archives ottomanes ouvertes aux Palestiniens pour attester leurs droits sur leurs biens

La Turquie apporte son aide aux Palestiniens pour attester leurs droits sur leurs biens, et saper la version israélienne selon laquelle la Palestine historique ne leur appartenait pas.

Ces documents attestent que des Palestiniens possédaient des terres dans toutes les régions palestiniennes, surtout à Jérusalem al-Quds et en Cisjordanie occupée.

1/3 Dans une tribune du 17 février, Yehuda Shaul, … cofondateur de l’ONG BREAKING THE  SILENCE, estime que la solution américaine au conflit israélo-palestinien refuse de reconnaître l’occupation. Il appelle la communauté internationale à s’opposer aux propositions de Donald Trump.     Ce « plan de paix » qui prépare l’apartheid

Nulle part, dans les 181 pages que comporte ce plan, n’apparaît le mot qui décrit la situation telle qu’elle a cours dans cette région. C’est le mot « occupation ».

1/4 28 Février : Jérusalem (Palestine): Incursion d’au moins 221 colons qui ont envahi les esplanades de la mosquée d’Al-Aqsa, sous haute protection des forces de l’occupation israéliennes.

Ces colons ont effectué des tours de provocation dans la salle de prière de Bab Al-Rahma, avant de quitter les lieux par Bab al-Silsila, précise l’Agence de presse WAFA.

La mosquée d’Al-Aqsa connaît des incursions quasi-quotidiennes par les colons, sous la protection de milliers de policiers, des forces spéciales et d’éléments de renseignements de l’occupation.

Un total de 29.610 colons a envahi la mosquée Al-Aqsa en 2019,

II PRISONNIERS

 Les persécutions de prisonniers palestiniens sont récurrentes

2/1 – Le 13 janvier, la nouvelle se répand : Victoire pour Ahmad Zahran ! Fin de sa grève de la faim après plus de 113 jours de lutte contre sa détention administrative par Israël, un emprisonnement sans inculpation ni jugement. Mais dès le 17 janvier, on apprend que « l’accord prévoyant la fin de la détention administrative le 26 janvier, en échange la cessation de sa grève de la faim, exigeait le transfert du prisonnier pour ‘enquête de sécurité’

 2/2 – Le 17 janvier, Ismail Noaman ANAFEH, libéré ce jour après 18 ans de détention est arrêté à la sortie de prison pour être transféré au centre d’interrogatoire Al-Maskubiya de Jérusalem.

Hélas, les cas sont nombreux de libérés… transférés immédiatement dans un centre d’interrogatoire.

Pour lutter contre ces formes de répression inacceptables, il faut renouveler les appels pour la fin immédiate de ces détentions administratives à la sous-commission aux droits de l’homme  droi-secretariat@ep.europa.eu,

Maria ARENA présidente de la sous – commission des Droits de l’Homme du Parlement européen

maria.arena@europarl.europa.eu

Vous pouvez également joindre l’AFPS04 qui vous mettra en contact avec le Groupe de Travail sur les prisonniers

III GAZA

 3/1 – En 2019 les autorités israéliennes ont empêché près de 8000 patients palestiniens de voyager pour se faire soigner en dehors de l’enclave assiégée de Gaza, selon le Centre palestinien pour les droits de l’homme.

3/2 – 5 janvier 2020 Les champs gaziers maritimes du Proche orient, Côté palestinien : Israël bloque toute exploitation de gaz au large de Gaza

… un premier gisement avait été découvert en 1998 au large de Gaza, « Gaza Marine ». Cependant, Israël a toujours refusé l’exploitation de ce gaz, même jusqu’en 2007, lorsque l’Autorité palestinienne contrôlait encore la Bande de Gaza, sous prétexte que les profits pourraient servir à financer des activités terroristes. Après la prise de pouvoir du Hamas dans l’enclave palestinienne, la position israélienne s’est raffermie. L’accès à Gaza Marine est aujourd’hui impossible : « il se trouve entre 17 et 21 miles (27 et 33 km) au large de la côte, et les forces israéliennes imposent à tout navire de rester à six miles (10 km) des côtes d’Israël, en violation des accords d’Oslo » (16).

Lire : https://www.lesclesdumoyenorient.com/Course-au-gaz-en-mer-Mediterranee-orientale-la-nouvelle-donne-pour-Israel.html

3/3 –  vendredi 31 janvier 2020 14 raids israéliens sur la bande de Gaza et 5 nouveaux le 5 février – L’armée israélienne veut provoquer les factions palestiniennes

IV BOYCOTT (BDS)

 4/1 – Lyon : Le tramway de Jérusalem s’invite à la cérémonie des vœux de la direction d’EGIS-Rail

Le 9 janvier, devant le bâtiment d’Egis des militant.e.s munis de panneaux et de tracts ont fait une action d’information au personnel d’EGIS-Rail réuni dans le hall d’entrée de l’entreprise pour les vœux du PDG. L’effet de surprise a été total.

Cette action a été réalisée dans le cadre du Collectif 69 de soutien au peuple palestinien, dont fait partie l’AFPS 69.

Dans le texte du tract était précisé : « Nous nous félicitons du renoncement d’Egis (contraint par la caisse des dépôts) à sa participation au récent appel d’offre concernant le tracé d’une nouvelle ligne (marron) de tramway reliant la partie israélienne de Jérusalem aux colonies à l’Est de la ville, mais appelons l’entreprise française à se retirer totalement du projet de tramway, à l’instar du fonds d’investissement français Meridiam, de l’australien Macquarie, du géant canadien Bombardier ou de l’entreprise allemande Siemens ».

4/2-  Le 20/1/2020, l’AFPS a rencontré la DGCCRF le 28 janvier (Au sein du ministère chargé de l’Economie, ce service veille au bon fonctionnement des marchés, au bénéfice des consommateurs) … Nous avons la confirmation que la décision de la Cour de Justice de l’U.E. est parfaitement claire et DGCCRF et DDPP s’engagent à transmettre au parquet en vue de poursuite tous les cas flagrants d’infraction à la réglementation : produits présentés comme provenant d’Israël alors qu’il est établi qu’ils viennent de colonies. Cela concerne principalement les vins et les produits Ahava. Quand ces produits sont vendus en magasin ou sur Internet ( lorsque l’hébergeur du site n’est pas le distributeur des vins : seul le distributeur des vins est responsable et peut être sanctionné), les choses sont simples

Toutes les directions départementales on été informées et quand nous les interpellons, elles ne peuvent pas, pour justifier une inaction, prétendre qu’elles attendraient des consignes de la DGCCRF.

La DGCCRF considère que les signalements que nous pouvons leur communiquer (à elle et aux DDPP) leur sont très utiles. Il faut multiplier les repérages dans les magasins et alerter la DDPP concernée quand il est constaté une infraction à l’étiquetage. Dans ce cas, pensez toujours à envoyer une copie du courrier à la DGCCRF et au siège de l’AFPS.

Remporter une première victoire sur les vins et les cosmétiques Ahava serait un encouragement pour aller plus loin et obtenir que plus aucun produit des colonies israéliennes ne soit vendu dans nos magasins.

V  INTERNATIONAL & « BIG DEAL » de TRUMP

5/1 – 20/12/19 : La CPI va enquêter sur des crimes de guerre dans les Territoires palestiniens (Agence Média Palestine), Lire cette information en date de ce jour et la déclaration complète de la procureure sur le site de l’Agence.Media Palestine ainsi que la déclaration du Bureau National de l’AFPS

http://www.france-palestine.org/CPI-un-pas-significatif-a-ete-franchi-contre-l-impunite-d-Israel

Focus   Suivre le lien ci-dessous

5/2 – Après le voyage du Président Français en Israël pour la commémoration du 75ème anniversaire de la Shoah,  Communiqué AFPS du 23 janvier : Macron en Israël et Palestine : et le droit dans tout cela ?

 5/3 – Mardi 28 janvier, Trump a rendu public son plan ‘de Paix’ (Big deal) qui soutient l’annexion par Israël de Jérusalem-Est, du Golan, de la vallée du Jourdain et de toutes les colonies israéliennes en Palestine occupée. Il balaye également le droit au retour des réfugiés palestiniens. .   Tout ceci est absolument contraire aux résolutions de l’ONU !

 -Immédiatement les Patriarches et chefs des Eglises Chrétiennes de Jérusalem rejettent le « Big deal », non-conforme à la légitimé Internationale et demandent l’ouverture d’un ‘canal politique’ pour ouvrir des négociations avec l’OLP, seul représentant légitime du peuple palestinien.

https://www.lpj.org/declaration-des-patriarches-et-chefs-des-eglises-de-terre-sainte-sur-le-deal-du-siecle/?lang=fr&fbclid=IwAR3p3HTJaBCj44xyO9q2ifSeTOGVouOjuRWUTj4V3xIVjm5k_xrwSFr1q2A

le 29 janvier : Réaction de l’AFPS nationale

Plan Trump : un plan de liquidation de la cause palestinienne, un alignement indigne de la France : >> Le communiqué de l’AFPS du 29/01/2020

Cf en annexe 1 « La synthèse du Plan Trump » faite par l’AFPS

4.1 annexe à synthèse actualité au 12 mars 2020 du plan Trump

Cf en annexe 2 « La réaction de notre ami Sylvain Cypel »

4.2 annexe à synthèse actualité du 12 mars 20 Sylvain Cypel

 Le même jour, « la France salue les efforts du président Trump et étudiera avec attention le plan de paix qu’il a présenté. »  [>> La position du gouvernement français ]

L’AFPS lance une pétition électronique pour demander au Président Français d’intervenir  pour ne pas laisser « la Palestine disparaître de la carte »

« …La France, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, doit prendre des initiatives pour la mise en œuvre des droits du peuple palestinien et non être complice du plan qui entend les enterrer. »

>> La pétition  (mise à jour le 7 février 2020 – 35000 signatures)

! Nous ne laisserons pas la Palestine disparaitre de la carte !

Dès le 1er février, Après le plan de paix de Donald Trump, le président palestinien rompt « toutes les relations » avec Israël et les Etats-Unis

Le mardi 4 février, l’Union Européenne a rappelé « son attachement à une solution négociée à deux Etats (…) vivant côte à côte dans la paix, la sécurité et la reconnaissance mutuelle ».

Par la voix de Josep Borrel, son Haut Représentant aux Affaires Extérieures, l’UE a rappelé qu’« elle ne reconnaît pas la souveraineté d’Israël sur les territoires occupés depuis 1967. Les étapes vers l’annexion, si elles étaient mises en œuvre, ne pourraient pas passer sans être contestées ».

mardi 11 février, devant le Conseil de Sécurité de l’ONU, le président Abbas a affirmé solennellement son rejet d’un plan qui ferait d’un Etat palestinien un « gruyère suisse », après avoir renoncé la veille à un vote d’une résolution faute de soutien international suffisant.

Selon un diplomate occidental, Washington a menacé de « mesures de rétorsion » notamment financières les pays qui se positionneraient contre les Etats-Unis.

Le Président palestinien a déclaré  « Nous rejetons le plan israélo-palestinien » qui « remet en question les droits légitimes des Palestiniens. « Nous avons rejeté ce plan car Jérusalem-Est ne ferait pas partie de la Palestine et cela suffit pour le refuser. Il ferait de la Palestine « un État fragmenté », sans contrôle aérien, sans contrôle maritime.’’

« Qui parmi vous accepterait un tel État ? », a-t-il aussi demandé , en regardant les représentants des 15 membres du Conseil de sécurité, en évoquant une situation « d’apartheid ».

26 février 2020 : « Graves préoccupations concernant le plan américain sur le conflit israélo-palestinien »

Le temps n’est plus à l’attentisme. Cinquante anciens ministres des Affaires étrangères des États de l’Union européenne viennent d’écrire à leurs homologues en exercice pour leur demander d’agir.

Enfin, le 28 février2020, Le Bureau national de l’AFPS, en appelle solennellement au président de la République : « Nous sommes dans une situation nouvelle qui appelle des actes ; la France, avec les États européens qui en ont la volonté, doit prendre des initiatives ; elle doit cesser immédiatement toute coopération militaire avec Israël, et mettre sur la table du Conseil européen la suspension de l’accord d’association de l’Union européenne avec Israël en cas de mise en œuvre du plan d’annexion » a déclaré son président Bertrand Heilbronn.

Le 2 mars 2020, 3ème élections législatives en Israël en moins d’un an : Victoire écrasante de Netanyahou Il est intéressant de lire l’analyse en 5 points de Dominique Vidal (voir le message de Gisèle du 3 Mars AFPS GL)

VI – INFORMATIONS  AFPS 04

6-1 – Site internet :  http://afps04.online/

6-2 – Page Facebook : https://www.facebook.com/AFPS-04-299632356907042/

VII – REVUE DE PRESSE

            7-1 – Site national AFPS –  http://www.france-palestine.org/

7-2 – Palestine 13 http://www.assopalestine13.org/Revues-de-Presse-depuis-Septembre-2019.html

7-3 – Plateforme Palestinehttps://plateforme-palestine.org/

7-4Agence Media Palestine