Archives de l’auteur : mireille

Appel pour participer à la 5ème marche pour les libertés à Digne le samedi 30 janvier 2021 12h30 rassemblement festif 14h30 défilé

Nous étions pres de 250 à Digne cet après midi.

Après un partage d’activités d’expression et ludique et quelques prises de parole, nous avons défilé en cortège en faisant une boucle dans Digne.

Beaucoup de jeunes, des rencontres, et un bel ensemble de drapeau de la Palestine et de l’AFPS, dont 6 membres du CA

(Crédit photo 1 Juan Conca)

appel pour marche des libertés 30-01-21

5ème   MARCHE    DES    LIBERTÉS SAMEDI 30 JANVIER 2021

            Place du Général de Gaulle 04000 Digne

 12h30 : au kiosque ! Accueil, festivités, ateliers de réflexions, danses, cirque, échanges…

14h30 : départ de la Marche bd Honnorat puis bd Gassendi

 

C’EST LA   5ème  !    ET LE GOUVERNEMENT N’ENTEND RIEN !

Pourtant une loi doit être l’expression de la volonté générale ! (art 6-P. Constitution)

Face à une contestation grandissante de sa politique,

le gouvernement voudrait instaurer un véritable État de police par la combinaison de

la loi Sécurité Globale,

                         la loi Séparatisme,

                                            le  SNMO (Schéma National de Maintien de l’Ordre)

                           Aucune de ces lois ne conforte les principes républicains !

STOP A CETTE FRENESIE SECURITAIRE qui attaque  nos droits constitutionnels :

DROIT A LA PROTECTION : la police doit protéger les citoyens et leurs droits, et pas les dirigeants contre la population !

DROIT A LA VIE PRIVÉE : NON aux drones dans nos cuisines,  NON aux fichages

DROIT DE DÉCIDER DE L’ÉDUCATION DE NOS ENFANTS

DROITS A NOUS REGROUPER LIBREMENT EN ASSOCIATION

Ce gouvernement considère sa population comme un ennemi à maitriser :

DEMOCRATIE ET REPUBLIQUE EN DANGER !!!

TANT QUE CES TEXTES AUTORITAIRES NE SERONT PAS ABANDONNES, NOUS DEFENDRONS SANS RELACHE NOS DROITS ET LIBERTÉS !

 12h30 : au kiosque ! Accueil, festivités, ateliers de réflexions, danses, cirque, échanges…

14h30 : départ de la Marche bd Honnorat puis bd Gassendi

 La coordination Marche des Libertés 04 :  Ligue Droits de l’Homme Digne et Manosque, Libre pensée 04, ATTAC 04, AFPS 04,Comité 04 de résistance,  Dusens?desarts !,  labora’thoard, Gilets-Jaunes Casa, Extinctionrebellion, Les abeilles citoyennes, Grain de sable barcelo, ohé-débat, Manifestive, Confédération paysanne, Syndicat solidaires (SUD) ,  FSU,  FNE 04, , FI 04, NPA, PCF, POI 04, PG 04,  UPML,, PS 04, Unl 04, Eelv04,

16 janvier 2021 appel à la marche des libertés

Manifestation à Digne avec le collectif d’une 15aine d’organisation du 04, sous l’égide de la LDH. L’AFPS 04 est signataire de l’appel

Nous étions au moins 6 membres du CA de l’AFPS 04 parmi environ 250 « marcheurs et marcheuses » dans une ambiance assez festive.

AppelMarcheDigne16 01

Prise de parole de l’AFPS 04 :

Si je prends la parole, c’est surtout pour préciser pourquoi l’AFPS 04 est signataire de l’appel (marches des libertés). Dans notre association, nous sommes particulièrement conscients des dangers liés aux textes en préparation

-En tant que militant.es, bien sûr ; mais militants d’une association de soutien aux Palestinien.nes, donc potentiellement en soutien aux Arabes, c’est-à-dire des Musulmans ? Risque de faute ! Je rappelle qu’il y a des chrétiens parmi les Palestiniens et que l’AFPS s’appui sur le Droit international pour faire respecter leurs droits.

– Et en tant que spécialistes de Palestine-Israël ;Je développe un peu.

En tant que militants :
– La proposition de loi dite de sécurité globale, avec les prérogatives élargies des polices municipales et le recours aux agents de sécurités privées ; mais aussi avec l’utilisation de drones et de caméras portables pour la surveillance des manifestations permettant la reconnaissance faciales des manifestants et des passants… ça nous parle !
– Les 3 décrets permettant aux forces de l’ordre de ficher des personnes sur des critères élargis, ce fichage massif et large des militants, politiques, syndicaux, associatifs et de leur entourage, sur des question de santé, d’habitudes de vies, d’activité en ligne, d’expressions religieuses etc…, désormais possible et cela dès l’expression d’une opinion et sans aucun contrôle préalable par un juge… ça nous parle aussi ! On sait l’instrumentalisation de l’amalgame entre antisémitisme, critique d’Israël, de son gouvernement et antisionisme.
– La loi du 9 décembre sur le séparatisme et le renforcement des valeurs républicaines, qui vise diverses expressions en lien avec le culte musulman et la lutte contre le djihadisme, mais dont nombre de dispositions sont susceptibles de nous concerner ; ou le nouveau contrat d’engagement républicain pour les associations et l’exigence du respect des valeurs de la République, valeurs qui ne sont nullement définies par ailleurs. Ça nous parle encore ! Certaines communes ont déjà anticipé en imposant la signature d’une charte comme condition à l’octroi de subventions …
Et puis en tant que personnes qui ont pris le temps de regarder, étudier et comprendre comment les choses se passent du côté d’Israël-Palestine occupée, nous avons des choses à dire.
– Israël, cet état qui nous est présenté dans les médias Français trop souvent comme un exemple. Encore Mediapart, qui vient de publier un article par rapport à la vaccination, et qui ajoute sa voix aux nombreux commentaires élogieux des radios et TV nationales. Mais, tous font toujours l’impasse sur l’apartheid que fait régner cet État et particulièrement l’aspect sanitaire de l’apartheid qui impose que les PPP ou les Palestiniens de Gaza, Jérusalem-Est, ou Cisjordanie n’ont pas les mêmes droits d’accès à la vaccination qui les Israéliens Juifs ou les colons. Quoiqu’on pense de la vaccination, eux, ils n’ont pas vraiment le choix !
– Israël qui se permet une ingérence dans l’État Français. Encore, ce 28 décembre M. Anthony Bellanger, journaliste de France-Inter, reprenait dans une chronique l’information du journal israélien Haaretz concernant le refus du ministre de la sécurité publique, M. Amir Ohana, de vacciner contre le Covid les prisonniers politique palestiniens.
Et dès le lendemain le 29 décembre, l’ambassade d’Israël en France, par la voix de son chargé d’affaire, M. Daniel Saada, a accusé le journaliste de mensonge et d’ « attiser la haine d’Israël ». Pire, il a demandé à France-Inter de corriger l’information ! Alors qu’en France la diplomatie israélienne tentait d’influer sur l’information du service public, parallèlement, différentes autorités israéliennes ont rappelé M. Ohana à l’ordre. L’AFPS a écrit au ministre de l’EAE pour protester officiellement et publiquement contre l’ingérence de l’ambassade d’Israël vis-à-vis d’une chaine d’information française appartenant au service public et lui demandant de rappeler au gouvernement israélien ses devoirs de puissance occupante, notamment pour la fourniture de vaccins à destination des la population palestinienne de l’ensemble du Territoire palestinien occupé.
Israël un exemple à suivre ? Probable que ce soit l’option choisie par nos gouvernements !
Mais attention, cet état est précurseur en matière de privatisation de liberté ; de système de surveillance ; et doté d’un panel législatif record pour gérer la vie des populations qu’il contrôle.
– Ainsi, toute sa technologie comme les drones, caméra de surveillance… Qui nous est présentée comme un élément de pointe pour combattre le terrorisme, est en fait testé sur les Palestiniens pour paralyser la résistance populaire.
– Des lois ? Mais qui instaurent une société ségrégée, une société d’apartheid depuis la loi quasi constitutionnelle état-nation du peuple juif du 19/7/2018. Et je vous conseille la lecture du rapport de l’ONG israélienne des droits de l’Homme B’Tselem, qui vient de publier un document qui dénonce pour la 1ère fois un régime d’apartheid.
– Des limitations de liberté de mouvement, des arrestations arbitraires pour atteinte à la sécurité de l’État. Actuellement 4400 PPP dont 440 en détention administrative. C’est-à dire incarcérés sans motif, sans procès, mais pour des périodes de 6 mois renouvelables sans limite, et donc souvent pour des années.
Voilà un échantillon de ce qu’on veut nous préparer ? De ce qu’on risque de voir ici en prenant Israël comme modèle en la présentant telle une démocratie qui lutte contre l’insécurité et le séparatisme ?
Alors, oui, l’AFPS 04 est signataire de l’appel des marches pour les libertés !
 Digne 2012.01.16

2 actions d’appel au Boycott des dattes de l’Apartheid

Le samedi 19 décembre dans la matinée, sur le marché de Digne les Bains

Le stand sera en bas du boulevard Gassendi, près du magasin de photos GRANGIER

et

Le dimanche 20 décembre dans la matinée, sur le marché de Saint Auban

Nous distribuerons un tract pour le « boycott des dattes de l’Apartheid » Israélien et un document explicatif du droit à l’appel au Boycott en France, suite à la décision de la Cour Européenne des Droits de l’Humain (CEDH) du 11 juin 2020

Refusons les dattes de l’apartheid tract 12. 2020

suites CEDH tract

Tant qu’Israël ne respectera pas le droit international La campagne BDS :
boycott – désinvestissement – sanctions
la campagne internationale BDS est une campagne citoyenne non violente initiée par 172 organisations palestiniennes en 2005, en référence à celle menée contre l’apartheid en Afrique du Sud.
Elle dénonce la spoliation du peuple palestinien par Israël, et met en cause l’image et la politique de cet État, qui viole le droit international en toute impunité.
Elle vise à l’égalité des droits, à mettre fin à la colonisation et l’occupation de la Palestine, à l’apartheid instauré par Israël. Elle vise aussi à l’application du droit au retour pour les réfugiés palestiniens.
L’appel au boycott est un droit citoyen, il est LÉGAL !
L’arrêt rendu par la Cour européenne des Droits de l’Homme le 11 juin 2020 conclut à
la violation par la France de l’article 10 de la Convention, à l’unanimité des sept juges qui
composaient la Chambre, dont le juge français.

9 novembre 2020 Journée Mondiale Pour un Monde sans Mur

    Cette année, année de l’annexion annoncée par Netanyahou de la Vallée du Jourdain et des colonies, la journée mondiale pour un monde sans mur – initiée par nos amis de Stop the wall il y a 3 ans – prend une dimension particulière : le mur est un des outils centraux de l’annexion de facto du territoire palestinien par Israël.

La situation nous contraint à nous centrer sur des actions numériques. Nous vous proposons donc de reprendre le type d’action mise en place en plein confinement pour la journée des prisonniers politiques palestiniens : https://www.france-palestine.org/Mobilisation-LibertePourLesPrisonniersPolitiquesPalestiniens

Nous allons créer et diffuser des mosaïques de photos militantes mettant en évidence le visuel de la journée pour un monde sans mur.

Relayons, partageons largement cet appel à action ! Construisons un monde sans mur !

Près de 70 murailles sur tous les continents déchirent la vie et les terres des peuples. Ce sont des édifices d’expulsion, d’exclusion, d’oppression, de discrimination, d’exploitation et d’annexion. C’est ce qu’est le Mur d’apartheid israélien.

En Palestine l’année 2020 a été marquée par la décision de Netanyahou d’annexer la vallée du Jourdain et les colonies israéliennes situées en Cisjordanie occupée.Mais aussi partout dans le monde le soutien au peuple palestinien s’est affirmé, particulièrement contre le plan Trump, contre l’annexion et contre l’apartheid israélien. Symbole et outil de cette répression et de cette politique, le Mur construit par Israël est illégal.

Le 9 novembre sera cette année encore la Journée mondiale d’InterAction pour un #MondeSansMur.

tract un monde sans mur 2020

>> L’appel à action (sur le site de l’AFPS)

1) Participez à l’action numérique collective : envoyez une photo
  de vous avec le message #MondeSansMur (à l’adresse : afps@france-palestine.org)
Le lundi 9 novembre nous relaierons un album contenant le plus grand nombre possibles de photos sur notre site internet et sur les réseaux sociaux.

2) Partager sur les réseaux sociaux – Facebook et Twitter

3) Participez aux visioconférences de nos amis de Stop The Wall

Le 9 novembre, partout en France contribuons à construire un #MondeSansMur !

Conférence débat avec Salah Hamouri

Journée malheureusement annulée suite aux menaces d’expulsion de Salah Hamouri de Jérusalem…

Il reste en Palestine et annule sa tournée, pour préparer sa « défense ».

Nous mènerons différentes actions pour le soutenir face à ce harcèlement des instances israéliennes à son encontre

Nous aurons la chance de recevoir Salah Hamouri à la salle polyvalente des Mées le samedi 3 octobre en fin d’après midi, début de soirée !

 

Précisions à venir. Mais vous pouvez  déjà retenir la date …

Tract tour cycliste 2020 AFPS 04

 2020.08.17 lettre aux 4 clubs cyclistes du 04

Tour de France 2020 ISRAËL HOLD-UP NATION


RV le samedi 29 aout à 9h30 devant le parvis de la mairie de Sisteron !


Une équipe d’Israël dans le Tour 2020, pour blanchir la politique israélienne ?

Pourquoi, alors qu’Israël, en annexant et colonisant illégalement la Cisjordanie et Jérusalem-Est, poursuit son objectif de faire disparaître la Palestine de la carte !

Le Tour de France aura lieu du 29 août au 20 septembre, Il passera le 1er septembre à Sisteron. Une équipe aux couleurs d’un État, baptisée Israël Start-Up, a été créée par le milliardaire israélocanadien Sylvan Adams, qui s’est offert la licence de l’équipe russo-suisse Katusha.
Ses objectifs sont sans ambiguïté ; il les a expliqués au journal Libération : « Présenter l’État hébreu comme une démocratie vibrante et robuste, un pays normal, sûr, ouvert et tolérant ».
Les modalités d’action précisées sur le site internet officiel de l’équipe Israël Start-Up Nation sont : « pour les coureurs, comme pour les membres du staff, d’agir comme des ambassadeurs de l’État d’Israël ».

Le Tour de France 2020 sera donc le théâtre d’une vaste opération de propagande pour faire oublier les crimes d’Israël contre les palestiniens !

Nos organisations membres du collectif Palestine 04 « urgence de la paix et du droit entre Israël et Palestine », tiennent à faire quelques mises au point face à cette entreprise d’instrumentalisation du sport cycliste pour blanchir cet État.
Nous ne mettons évidemment pas en cause l’existence de l’État d’Israël,
– Mais estimons qu’il est impossible de passer sous silence le sort que subit le peuple palestinien, dont les droits sont piétinés depuis maintenant plus de 70 ans.
– Tant que ces droits seront bafoués, tant que continuera le processus de colonisation et d’annexion de territoires par la force au détriment du peuple palestinien, Israël ne sera pas un État comme les autres, ce n’est pas « un pays normal, sûr, ouvert et tolérant ».
– Israël continue d’accélérer le vol des terres appartenant à des Palestiniens pour y implanter des colonies qui sont toutes illégales selon le droit international. Pour cela, des maisons et des cultures des Palestiniens sont détruites, des habitants palestiniens expulsés. Ces destructions et expulsions s’intensifient actuellement, le Premier Ministre d’Israël ayant le projet d’annexer, purement et simplement, des pans entiers du territoire palestinien conquis par la force en juin 1967. À ces violences et spoliations en Cisjordanie s’ajoute le blocus de Gaza (par air, par mer et par terre) qui enferme, étouffe économiquement et meurtrit une population de 2 millions d’habitants.

Pour ses divers crimes, l’État d’Israël a été condamné à de nombreuses reprises par des
résolutions de l’ONU, mais il n’en a jamais tenu aucun compte. Cet État s’est aussi doté d’une loi dite loi de l’État Nation du peuple juif (19 juillet 2018) qui instaure, officiellement, l’existence de deux catégories de citoyens, les Juifs et les non-Juifs, les premiers ayant tous les droits, les autres étant privés d’un nombre important d’entre eux. En clair, un gouvernement qui établit une situation d’apartheid !

Avec la participation de ACAT, AFPS 04, Palestine 13, Attac 04, PCF 04, FI 04, MAN, PG, Terre des Hommes, et le soutien des membres du collectif 04 « L’urgence de la paix et du droit » :                 Associations : Assemblée citoyenne de Manosque, Artisans du Monde, CCFD-Terre solidaire, Femmes Solidaires, LDH,  Mouvement de la Paix, Voix Prolétarienne ;                                           Partis politiques : EELV, Ensemble ;                                                                                                       Syndicats : CGT, Confédération Paysanne, FSU, SNUIPP, Sud Éducation.

 

photo avant remise d’un cheque à l’AFPS en soutien à Gaza

Daniel Berthet vient d’écrire un nouveau roman qui se déroule à Gaza.

    « comme un oiseau sur la mer… »  

Une soirée Gaza prévue à l’occasion de la sortie de son livre n’a pas pu se tenir pour des raisons sanitaires… C’est partie remise pour l’automne… *

 

 

En attendant, comme il l’avait indiqué, Daniel Berthet à remis un chèque d’une valeur de 500 € qui ira en soutien à la situation très préoccupante de Gaza, sous blocus depuis maintenant plus de 12 ans consécutifs* N’hésitez pas à le commander… Une participation sera reversée en soutien à Gaza !

4 juillet rassemblement à Digne #StopAnnexion

Nous étions une dizaine à Digne, entre 10h et 12h pour faire entendre notre opposition au projet illégal d’annexion d’une partie de la Cisjordanie par le gouvernement israélien.

Nous avons distribué 450 tracts informant sur la situation et collecté 64 signatures de lettre pour notre sénateur JY Roux et autant pour la députée E Fontaine-Domeizel qui n’ont pas dénier répondre à nos demande d’intervenir pour faire stopper ce projet.                            Salah Hamouri, n’a pas été oublié lors de ce rassemblement

A noter que la députée Delphine Bagarry a signé une lettre au président et une tribune parue dans « Le Monde », comme 120 autres parlementaires, demandant entre autres,  la reconnaissance de la Palestine et l’arrêt de l’importation des produits des colonies illégales…

 

 

 

 

Le journal « le Dauphiné Libéré » a publié un article sur ce rassemblement.

L’association France-Palestine Solidarité 04 a manifesté ce samedi 4 juillet à Digne-les-Bains son opposition à l’annexion d’une partie des territoires palestiniens occupés. Un projet du Premier ministre Benyamin Nétanyahou soutenu par le président américain Donald Trump. Sur le marché dignois, les membres de l’association ont distribué quelque 450 tracts expliquant la situation et les risques de cette annexion contraire au droit international. La présidente Mireille Sève annonce avoir recueilli ce samedi 64 signatures de lettres pour chacun des trois parlementaires des Alpes-de-Haute-Provence. Le sénateur PS Jean-Yves Roux et la députée LREM Emmanuelle Fontaine-Domeizel « n’ont pas encore répondu aux courriers » que leur a adressés France-Palestine Solidarité 04. L’association cite en exemple la députée Delphine Bagarry (qui a récemment quitté LREM) : « Elle a non seulement répondu à notre appel, mais elle fait partie des 120 parlementaires qui viennent d’adresser une lettre au président Macron et de signer une tribune demandant la reconnaissance de l’État de Palestine et des mesures contraignantes pour les produits et les entreprises venant des colonies illégales, pour l’État d’Israël.