Dimanche 9 avril 2017 à Sainte Tulle

Hommage à Claude Lapeyre

 RENDEZ VOUS à 18h30 Théâtre Fluchère à Sainte Tulle

 NOUS NE L’OUBLIONS PAS 

L’ensemble de la soirée sera dédié à notre ami Claude Lapeyre qui a été longtemps élu à Sainte Tulle et qui a toujours été attaché aux valeurs d’humanité, d’engagement social et de soutien solidaire dans son combat inlassable, entre autres, pour obtenir l’application du droit international concernant les Palestiniens.

NON DÉCIDÉMENT, NOUS N’OUBLIONS PAS 

ces valeurs que nous souhaitons faire vivre et partager en sa mémoire…

    Venez voir le diaporama réalisé pour lui rendre hommage.

N’OUBLIONS PAS LA RÉSISTANCE QUOTIDIENNE DES PALESTINIENS DONT LES NOMBREUX PRISONNIERS TOUJOURS DÉTENUS PAR ISRAËL

Hommage prolongé par la projection, suivie d’un débat, du documentaire ‘Des olives et des murs’ réalisé par Monique Etienne et Kristian Delacroix avec la participation de Claude Lapeyre pour le montage

Ce documentaire réalisé en 2006, montre la résistance quotidienne des Palestiniens et la formidable énergie des oléiculteurs pour construire la filière d’une huile d’olive de qualité, dans le contexte d’un pays occupé; un projet soutenu par l’AFPS04, avec l’appui du Conseil général et de certaines municipalités.

N’OUBLIONS PAS !

1917 -1947 – 1967 – 2017 Dates anniversaires pour la Palestine      

Nous partagerons un pot de l’amitié et quelques nourritures avant de clôturer cet événement

                                         Tract invitation hommage Claude L 09-04-2017

              

 

 

« Il était important pour nous d’être ce soir rassemblés à Ste Tulle, sa ville, à laquelle il a su beaucoup donner.                                                                                                                                                    Claude, pour nombreux d’entre nous, un ami, un frère, un compagnon de route et de luttes.             En tant qu’AFPS 04 nous lui devons beaucoup. Il a été depuis toujours à nos cotés.                      Militant sans relâche pour faire connaitre la cause Palestinienne et pour l’application du droit international.                                                                                                                                                    Il était à nos cotés lors des événements que nous avons organisés dans le département.                       Il était en mission en Palestine quand certains y ont rencontré des oléiculteurs dans le cadre du grand projet « Provence-Palestine, l’olivier, notre culture commune ».                                                                     Il était là pour faire vivre le site de l’association.                                                                                           Il répondait encore présent lorsqu’il fallait finaliser des tracts.                                                       Toujours avec générosité. Sans compter son temps. Sans faire de distinction, autant du coté de la réflexion que pour être « petites mains ».                                                                                                Claude était un homme de convictions fortes. Des conviction qu’il mettait en action.                            Un militant qui sans relâche contribuait à nous apporter l’énergie nécessaire aux œuvres qui s’inscrivent dans la durée.                                                                                                                          Avec sérénité, avec calme, mais aussi avec la puissance, l’obstination et la chaleur dont il était largement pourvus… Il continuait à tracer son sillon.                                                                        Claude, tu nous manques !                                                                                                                Toutefois, il nous semble que tu aurais voulu que nous continuions à aller de l’avant. A vivre avec joie. A profiter des plaisirs du partage. Mais aussi avec ténacité, sans changer de cap, sans baisser la garde.                                                                                                                                                  Poursuivre ton combat pour plus de justice et de fraternité entre les Hommes, c’est pour nous sans doute la meilleure façon de marquer notre respect de ce que tu as voulu transmettre et témoigner que nous ne t’oublions pas. »                                                                                                                     Texte de Mireille S. lu le 9 avril.

Diaporama d’hommage à Claude Lapeyre. Voix de Monique E.